Travail sur toiture : comment s’équiper ?

0
118

Le travail sur toiture est classé parmi les interventions les plus dangereuses qui soient. En effet, il met les intervenants face à de nombreuses situations à risques, dont la plus connue est la chute dans le vide. Pour éviter un tel drame et assurer la sécurité des travailleurs, il convient pour tous les employés de s’équiper des outils et des accessoires adéquats. Lignes de vie, harnais de sécurité, garde-corps… Voici tout ce dont vous avez besoin pour être parfaitement sécurisé.

Travail sur toiture : la ligne de vie, une protection individuelle obligatoire

Qu’elles soient en pente, plates, inclinées ou arrondies, les toitures présentent toujours un grand danger pour les personnes qui travaillent en hauteur. En plus du vertige, elles peuvent également occasionner des accidents graves et mortels pour l’intervenant. C’est pourquoi il est indispensable de s’équiper d’une solution antichute appropriée, telle que la ligne de vie, pour garantir la sécurité de l’employé.

La ligne de vie est un équipement de protection individuelle (EPI) utilisé par les personnes qui interviennent en hauteur (escalade, acrobatie, travaux de toiture…). Ce système de sécurité a pour but de protéger l’utilisateur contre les risques de chute, en lui permettant de s’y attacher fortement. Si vous souhaitez vous équiper de protections individuelles (ligne de vie et autres équipements), visitez le site deltaplusystems.fr, spécialiste de la sécurité de travail en hauteur.

Pouvant être horizontal, vertical ou mixte, ce dispositif est composé d’un câble en acier inoxydable, d’un point d’ancrage fixe ainsi que d’un point d’ancrage intermédiaire. Par ailleurs, il est indispensable de l’associer à des cordes, des enrouleurs, des sangles, un harnais de sécurité et d’autres équipements pour renforcer la sécurité de l’utilisateur. Grâce à ce système antichute, il est plus facile d’entretenir et de nettoyer les toits des immeubles.

Mettre en place des équipements de protection collective (EPC)

Tout comme les équipements de protection individuelle, les équipements de protection collective (EPC) permettent de protéger les travailleurs contre les chutes. La différence, c’est que les EPC sont destinés à protéger l’ensemble des intervenants qui se trouvent sur le périmètre de travail ou à proximité du danger, tandis que les EPI ne permettent de sécuriser que le travailleur qui porte le dispositif.

Ainsi, l’utilisation de protection collective est obligatoire pour permettre de limiter autant que possible les accidents de travail et leurs conséquences. Elle comprend un large choix d’équipements, de mécanismes, d’appareils et d’installations comme : le garde-corps, les grilles antichute, l’échelle à crinoline, etc.

Ils ont pour principale fonction de recueillir les matériaux et les éléments projetés, d’éviter l’accès à certaines zones dangereuses et de réduire les émissions de poussière, de gaz, de rayonnement et des produits dangereux. Ils doivent toujours être positionnés près du lieu d’intervention afin de minimiser le danger de chute et de faciliter leur utilisation.

Les EPC évitent aux passants de s’approcher des zones de danger. Ils conviennent parfaitement aux chantiers qui nécessitent des systèmes de sécurisation temporaires et aux interventions qui présentent un risque de chutes élevé, comme les travaux sur toiture (toiture en pente ou fragile).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here