RT 2020 : zoom sur la maison passive en construction

0
318

Il existe, en France, des normes qui s’appliquent aux constructions neuves, de manière à en accroître le confort, et spécifiquement les performances énergétiques. C’est la réglementation thermique. Celle-ci évolue avec le temps, ce qui a permis la mise en œuvre de maisons passives, dont la généralisation dans le neuf a été planifiée pour début 2021, afin de diminuer la consommation énergétique des bâtiments. Nous allons voir ce qui se cache derrière les concepts de réglementation thermique et de maison passive.

La maison passive pour une meilleure performance énergétique

La maison passive est un type de construction qui présente actuellement la meilleure isolation et par conséquent la meilleure solution en matière de performance énergétique. L’objectif principal est donc de réduire, de manière drastique, sa consommation énergétique. De plus, elle a un impact assez faible sur l’environnement. La construction d’une telle maison nécessite l’intervention de professionnels que vous pouvez contacter sur infinityconstruction.fr, une entreprise ayant les compétences et l’expertise nécessaires pour vous aider à concrétiser votre projet de construction ou tous autres travaux de bâtiment.

Le concept de maison passive vient de l’Allemagne, institué dans les années 90. Le principe veut qu’au lieu d’atteindre jusqu’à 50 kWh/m² par an pour une maison basse consommation, il faut une consommation maximale de 15 kWh/m² par an.

Un aperçu sur la réglementation thermique (RT 2020)

Ayant remplacé celle de 2012, la nouvelle réglementation thermique 2020 est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2021 et s’applique à toute personne désireuse de construire une ou des maisons neuves, mais également à l’ensemble des artisans et professionnels ayant un rôle à jouer dans la construction du neuf.

Elle fixe le maximum d’énergie que peut utiliser un bâtiment en matière de chauffage, de luminaire, de production d’eau chaude, de ventilation et de climatisation. Le but est de mettre en œuvre des bâtiments à énergie positive, afin de faire des économies sur le long terme. Il s’agit, en effet, de construire des maisons qui produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment.

Les caractéristiques d’une maison passive

Le concept de maison passive ne prend pas en compte l’architecture ou l’aspect général du bâtiment. Une maison passive est, en réalité, caractérisée par :

  • une bonne isolation extérieure qui assure un minimum de déperditions de chaleur dans la maison et permet de réduire les ponts thermiques,
  • une étanchéité à l’air (indispensable pour éviter de perdre la chaleur intérieure et de faire entrer le froid extérieur. Combinée à l’isolation extérieure, elle est parfaite pour faire disparaître totalement les ponts thermiques,
  • une ventilation bien choisie et assez performante (un mauvais choix de ventilation peut en effet entraîner des pertes de chaleur),
  • des fenêtres et baies vitrées assez grandes et placées stratégiquement au sud et au sud-ouest, pour profiter de l’ensoleillement et de la chaleur diffuse,
  • un chauffage provenant des énergies renouvelables (panneaux solaires, pompe à chaleur).

Notons que construire une habitation passive revient plus cher qu’une construction traditionnelle. De plus, grâce aux aides publiques et subventions, vous avez la possibilité de faire descendre le prix de votre maison. Une maison passive possède donc de nombreux avantages en matière de consommation d’énergie. En plus de moins consommer d’énergie, elle utilise les énergies non polluantes. Son impact sur l’environnement diminue, sans oublier qu’elle apporte de la valeur ajoutée à votre bien immobilier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here