Quels sont les avantages d’une prévoyance professionnelle ?

0
57

La prévoyance professionnelle est une assurance facultative qui complète le régime d’assurance obligatoire. Elle peut représenter une véritable bouffée d’air pour les 3 millions de non-salariés en France. Si vous faites partie des travailleurs qui ne bénéficient pas des bénéfices du statut salarial, découvrez les avantages de la prévoyance professionnelle en cas d’imprévu.

Recevez des indemnités journalières en cas de maladie

Lorsque l’on est entrepreneur, avocat ou artisan, il est impératif de travailler sans interruption notoire. Le moindre arrêt équivaut à une suspension des entrées de fonds. La prévoyance professionnelle est une assurance qui prend justement en charge ces situations. Elle est modulable et convient à de nombreux secteurs d’activité.

Si vous souhaitez couvrir vos frais en cas d’arrêt maladie, n’hésitez pas à contacter un assureur spécialisé en prévoyance professionnelle pour en savoir plus sur les prestations proposées aux travailleurs non-salariés. La prévoyance professionnelle assure généralement un versement journalier d’indemnités pour compenser les pertes subies par le travailleur en arrêt maladie.

Elle permet alors au professionnel de continuer à payer ses frais fixes. S’il a souscrit à une indemnité de remboursement des frais personnels, il pourra également faire face à ses frais annexes.

Profitez d’avantages fiscaux

La prévoyance professionnelle permet de bénéficier de certains avantages fiscaux. Comme toutes les assurances, elle nécessite le versement d’une cotisation à l’assureur qui couvre les garanties souscrites. Cette cotisation est susceptible de causer un trou dans les revenus nets.

Heureusement pour les non-salariés, la loi Madelin votée en 1994 constitue une issue de secours. Cette loi « permet aux travailleurs non-salariés de déduire les cotisations versées au titre des montants payés à l’assureur, des revenus imposables ».

Les cotisations de la prévoyance professionnelle peuvent donc être déductibles des revenus personnels du non-salarié. Toutefois, la loi Madelin ne prend en compte ni les cotisations liées au capital décès ou invalidité, ni les activités agricoles.

Bénéficiez d’une rente d’invalidité

Souscrire à une assurance prévoyance professionnelle présente de nombreux avantages. Outre les avantages fiscaux et les indemnités journalières, elle permet de bénéficier d’une rente d’invalidité.

Il s’agit d’un montant versé au travailleur en cas d’invalidité, et ce jusqu’à la date de son départ en retraite ou préretraite. Elle peut être exceptionnellement prolongée jusqu’à la fin de l’année d’assurance de la 67e année. Elle permet au professionnel dans l’incapacité de travailler de percevoir un montant pour assurer sa subsistance.

Cette rente n’est pas immédiatement disponible en cas de maladie ou de blessure. Elle ne devient active qu’en cas d’invalidité permanente, partielle ou totale. En outre, le montant de la rente est calculé en fonction du contrat établi avec l’assureur et de l’état de santé de l’assuré (invalidité partielle ou totale).

Laissez un capital décès en héritage

La prévoyance professionnelle est une assurance quelque peu singulière. Elle apporte un soutien aux professionnels non suffisamment couverts par la sécurité sociale. La couverture obligatoire des risques liés au décès ou à l’invalidité étant minime pour les travailleurs non-salariés, les familles se retrouvent souvent démunies.

En cas de décès du travailleur assuré auprès d’une prévoyance professionnelle, un capital sera versé aux bénéficiaires qu’il aura nominativement désignés. Les enfants pourront bénéficier d’une rente jusqu’à leurs 25 ans. Il en est de même du conjoint qui bénéficiera d’une rente mensuelle. L’objectif principal de cette approche est de permettre à la famille du travailleur de mener une vie décente jusqu’à atteindre une certaine autonomie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here