[Immobilier] Investissez dans une maison typiquement bretonne !

0
19

Dans la région de Bretagne, la culture est ancrée très profondément jusque dans les pierres. Fière de ses origines, la Bretagne a su conserver ses traditions d’antan. Certes, l’architecture est amenée à évoluer avec l’apparition de nouveaux matériaux et le développement du savoir-faire, mais les paysages bretons, sauvages et semblant figés dans le temps, gardent toute leur authenticité.

Investir dans l’immobilier en Bretagne : la ville de Nevez

Si vous n’êtes pas du pays, une visite entre amis ou en famille dans la région est susceptible de vous transporter quelques années en arrière. En effet, les petits villages traditionnels bretons se visitent tout au long de l’année.

Parmi les incontournables, le village de Kerkanic qui vous plonge au cœur du XVe siècle, ou encore l’intriguant village de chaumières de Kerascoët, à Nevez. Ce village se trouvant dans le Finistère se démarque surtout par ses appentis et pierres debout, ou ses Mein Zao dans la langue bretonne, et qui étaient déjà là vers la fin du XVIIIe siècle.

Ce village qui n’est situé qu’à 500 m de la mer, est en fait un hameau des plus pittoresques, qui a jalousement su conserver son authenticité.

En flânant dans la rue principale embaumée d’un parfum de roses, vous découvrirez les maisons typiquement bretonnes, dont l’architecture d’autrefois ne laisse personne indifférent. Durant la promenade, vous découvrirez aussi le puits commun ainsi que le célèbre four à pain qui fut jadis l’ancien lieu de rencontre des villageois.

Des festivités s’y déroulent régulièrement, à l’image de la Fête des chaumières qui a lieu en juillet. Vous pourrez admirer la procession en costumes bretons ou le célèbre Fest-Noz qui se déroule en soirée.

En dehors de cela, le Festival Place aux Mômes est une belle occasion de s’amuser avec les enfants, avec ses spectacles gratuits. La visite vous a plu ? Dans ce cas, pourquoi ne pas profiter de cette ambiance à long terme en envisageant d’acquérir un bien dans le secteur ? Effectivement, en vous adressant à une agence immobilière locale spécialisée, vous pourriez être l’heureux propriétaire d’une maison de caractère à Nevez et bénéficier de ce cadre exceptionnel.

Investir dans une maison ancienne bretonne : quels atouts ?

Avec leurs pierres de granit et leurs volets bordés de fleurs, leurs toits de chaume et d’ardoise, les bâtisses anciennes bretonnes ne manquent pas de charme. Notamment dans les petits villages de Nevez comme Kerascoët et Kercanic.

Ayant leurs caractéristiques propres selon leur situation géographique, les maisons bretonnes peuvent adopter des styles différents au niveau de l’architecture, des fondations, de la toiture et des matériaux.

Ces bâtisses continuent de séduire les amoureux de vieilles pierres, notamment lorsqu’elles offrent une vue magnifique et se trouvent en bord de mer. Un immobilier ancien présente un avantage sur le neuf au niveau du prix. À prestation égale, il est en effet près de 30 % moins cher tout en ayant la possibilité de voir sa valeur s’accroître avec des rénovations ou s’il est bien situé. À part cela, en investissant dans l’ancien, vous avez plus de chance de dénicher un bien d’exception.

Particularités des maisons typiquement bretonnes

Partie intégrante de notre patrimoine, la maison bretonne illustre à merveille les traditions atypiques de cette région exceptionnelle. Se démarquant par la fraternité de ses habitants, la région se définit par sa capacité à faire voyager dans le temps.

Les côtes, balayées par le vent et inondées de soleil rappellent cette douceur de vivre à la française, mêlée de temps à autre à la rudesse du climat. Suivant la géologie de ses sols, son climat, et son emplacement sur le territoire, chaque maison bretonne a ses propres caractéristiques, ses propres formes et son propre style.

Néanmoins, quelques points communs les unissent. En effet, entièrement tournées vers le Sud, elles sont reconnaissables à leurs toits pointus majoritairement faits de chaume ou d’ardoise. Spécialement taillées pour faire face à une nature indomptable, les maisons bretonnes sont aussi des refuges qui savent rester en tout temps accueillants et chaleureux.

La longère, représentative de l’histoire bretonne

Avec des pièces s’agençant en enfilade, cette maison de campagne bretonne toute en longueur possède une architecture typique se caractérisant par un toit bas et une dimension étroite. Les longères sont généralement de plain-pied et s’équipent d’une cheminée arc-boutée contre le pignon et d’un four extérieur.

Les longères sont très représentatives de l’immobilier breton. Avec généralement une toiture à deux pentes et des volets colorés, les longères ne possèdent qu’une pièce d’habitation, mais plusieurs pièces sont prévues pour l’exploitation.

Fabriquées avec des pierres ou du granit, comme la plupart des maisons typiques bretonnes, la conception des longères a tenu compte des conditions climatiques propres la région. Ce qui explique d’ailleurs les ouvertures tournées à l’opposé du vent.

Offrant un cadre de vie agréable, les longères ont la côte auprès des particuliers en quête d’une maison secondaire ou principale et auprès des vacanciers.

La Maison de pêcheur, classique du paysage breton

Parmi les exemples de maison de caractère bretonne, la maison de pêcheur est ce qui nous vient à l’esprit. Elle est constituée de trois pièces, dont l’une se situe sous les excroissances de sa toiture.

Avec ses boiseries colorées, les lucarnes sur ses toits font aussi les particularités de cette maison. Sans oublier leurs volets, particulièrement appréciés des amateurs d’architecture. Ce type de maison doit son nom aux activités de pêche qui se sont beaucoup développées sur le littoral breton. Ces maisons collées les unes aux autres forment un village entier.

Les Malouinières bretonnes

Construites à l’origine par les armateurs et négociants du XVIIIe siècle, ce sont des maisons de luxe qui ont l’allure des manoirs de l’époque, avec des toits en pente et de très hautes cheminées. Ces biens exceptionnels hérités du commerce maritime jouxtent le littoral.

Les malouinières bretonnes sont aussi connues pour leur côté imposant et remarquablement symétrique. Essentiellement, des pierres de pays recouvertes de crépi entrent dans leur construction. Par ailleurs, elles se distinguent par leur logis central se prolongeant par deux ailes.

Ces maisons atypiques bretonnes semblent sortir tout droit des contes et des légendes. Vivre dans l’une d’elles serait pour les amateurs de la région un privilège inestimable.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here