Lavage industriel des légumes : comment est-il réalisé ?

0
579

Afin de garantir un travail bien fait, les entreprises ont souvent recours aux machines pour le lavage des légumes. En effet, le laveur offre une rapidité d’action et un résultat qui aurait pris bien plus de temps s’il avait été entrepris par l’homme. Pour ce faire, ce travail suit un processus bien défini qu’il est important de comprendre.

Le laveur de légumes à feuilles industriel

Cette solution est très appréciée pour sa fiabilité et son efficacité comme l’indique hubertprocess.com, et les fournisseurs mettent ces machines à disposition pour vous faciliter la vie au quotidien. À l’exemple de la mâche, ce légume cultivé généralement dans la serre néerlandaise est très exigeant en ce qui concerne le lavage industriel. Il existe cependant des laveurs de légumes industriels répondant à ces exigences.

Pour le lavage des légumes à feuilles et mâche, le procédé est marqué par l’épierrage et le rinçage. Grâce à cela, le sable et les autres saletés sont évacués tout en gardant les feuilles indemnes. Après cette étape, un tri est effectué. Ensuite, les légumes sont répartis dans des caisses à parts égales. L’avantage de ce laveur de légumes industriel est le fait qu’il puisse être conçu sur mesure pour répondre aux attentes de chacun. Cette solution utilise généralement une quantité d’eau importante.

La laveuse de légumes racines

Le lavage des légumes racines comme la carotte, les pommes de terre, les betteraves, les radis, les oignons, les échalotes et autres nécessite un procédé bien précis. La laveuse de légumes racines assure cette tâche efficacement. Avec certaines machines, les aliments sont immergés dans un tambour rotatif en premier lieu. Une fois aspergés d’eau, ils sont mis cette fois dans un tambour de rinçage.

Vous avez l’avantage avec ces engins de pouvoir laver plusieurs tonnes de légumes par heure tout en préservant la qualité de vos produits. Avec certains modèles, les légumes sont trempés dans un grand tambour pour trier les insectes présents à la surface de l’eau. Ceux-ci sont donc évacués à travers les perforations de l’attrape-insecte.

Ce n’est qu’après cela que le légume est entraîné et déversé dans une cuve pour subir un lavage intensif. À travers une goulotte vibrante, ils sont acheminés dans une cuve pour être rincés à l’eau propre. L’eau de lavage subit ensuite une filtration pour enlever le sable et les autres impuretés. Après avoir été lavés et rincés, ces légumes passent dans une essoreuse pour être séchés.

Les bons gestes à adopter pour bien laver les légumes

Vous devez éviter de mettre ensemble les légumes déjà lavés et ceux qui sont encore sales. Cette pratique contribue à transférer les bactéries, et le lavage n’aura servi à rien. Veillez à nettoyer tous vos légumes dans la salle de lavage avant de les apporter dans la partie cuisine, le cas échéant. Pensez à toujours désinfecter vos légumes qui vont être consommés crus.

En définitive, la laveuse industrielle de légumes est une machine créée pour faciliter cette branche de l’agroalimentaire. Pour en profiter pleinement, choisissez la bonne machine en fonction de la nature et la qualité des légumes que vous comptez laver. Elle peut au besoin être fabriquée sur mesure. Le but en effet est de bien laver les légumes sans les abîmer.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here