Focus sur le géomètre-expert

0
51

À ce jour, le métier de géomètre-expert reste encore assez méconnu en France. Il suscite ainsi peu de vocations et pourtant, il s’agit d’un métier à la fois intéressant et rémunérateur. Découvrez dans cet article en quoi consiste exactement ce métier du monde de l’aménagement du territoire et les qualifications nécessaires pour y prétendre.

Quelles sont les missions d’un géomètre-expert ?

Les missions du géomètre-expert sont vastes et variées. Mais de manière générale, elles se réfèrent à la valorisation et à la sécurisation juridique du foncier. L’expertise de ce professionnel est requise dans le cadre de la limitation d’un bien foncier donné, la sécurisation d’une transaction immobilière ainsi que lors de l’aménagement territoriale dans une zone urbaine ou dans une zone rurale.

Seul un professionnel inscrit à l’OGE (ordre des géomètres-experts) à l’instar de ceux que vous trouverez sur geometre-lyon.fr est habilité à établir des plans et tout autre document topographique délimitant une propriété foncière et les droits qui y sont rattachés. Le géomètre-expert joue un rôle primordial dans la définition de la propriété.

Il participe également à la transformation des territoires et à l’aménagement des lieux de vie. Et ce, en prenant en compte le respect de l’environnement et la qualité du cadre de vie.

À cheval entre la technique et le juridique, il est une véritable force de conseil et offre un accompagnement à une large clientèle allant des particuliers aux professionnels, en passant par les collectivités territoriales et les différentes entreprises. Doté d’une bonne connaissance du domaine de l’immobilier, il peut également fournir des prestations aux propriétaires et copropriétaires, mais aussi des locataires.

Quelles sont les qualifications nécessaires pour devenir géomètre-expert ?

Le parcours classique pour devenir géomètre-expert consiste à suivre une formation d’ingénieur dans l’une des écoles suivantes :

  • L’ESGT (École Supérieure des Géomètres et Topographes),
  • L’INSA (Institut National des sciences appliquées) à Strasbourg,
  • L’ESTP (École Spéciale Travaux Publics) à Cachan.

Cependant, d’autres voies sont également possibles. Vous pourrez notamment prétendre à ce poste en étant « diplômé par le gouvernement (DPLG) » si :

  • vous êtes un ingénieur non formé dans l’une de ces 3 écoles,
  • vous avez un diplôme de master universitaire dans certaines disciplines comme l’urbanisme, l’architecture, la topographie, la géomatique,
  • vous justifiez de plusieurs années de pratique professionnelle auprès d’un cabinet de géomètres.

Dans ces cas, vous devrez effectuer un stage au sein d’un cabinet de géomètre-expert pendant 2 ans et en parallèle, suivre des formations intensives. Une fois le stage terminé, vous devrez soutenir un mémoire devant un jury. Pour pouvoir exercer, l’inscription à l’OGE est indispensable.

Pour vous épanouir et évoluer correctement dans le métier de géomètre-expert, vous devrez également, en plus des diplômes requis, posséder certaines qualités, notamment la rigueur et la précision, le dynamisme et le sens de l’organisation, une grande capacité d’adaptation et le sens du relationnel.

Un géomètre-expert fraîchement ordonné pourra gagner en moyenne un salaire annuel brut de 40 000 €. Un senior, quant à lui, pourra se verser un salaire annuel brut variant entre 67 000 € et 120 000 €. Et ce, en fonction de ses honoraires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here