Faut-il assurer sa chambre en cité U ?

0
344

La vie étudiante marque souvent le début de l’indépendance. Vous quittez le foyer familial pour emménager dans votre propre espace. Il peut s’agir d’une chambre en cité universitaire, d’un appartement ou d’une colocation. Vous envisagez de louer une chambre en cité U ? Avant de concrétiser votre projet, renseignez-vous sur tous les postes de dépense liés à cette nouvelle vie. La souscription à une assurance habitat en fait partie.

L’assurance habitation pour étudiant est-elle obligatoire ?

Lorsque vous louez un logement étudiant, que ce soit en résidence étudiant ou en logement privé, vous devez impérativement contracter une assurance habitation. Ce contrat vous protège des éventuels dommages dus à un incendie ou à un dégât des eaux. Elle couvre également les dégâts que vous pourriez causer à l’immeuble ainsi qu’aux biens des tierces personnes.

Si vous vous apprêtez à louer un logement, n’hésitez pas à vous rendre sur https://www.assurances-etudiants.com/fr/ pour souscrire votre assurance habitation étudiant après avoir étudié les différentes formules proposées. L’assurance habitation étudiant couvre entièrement votre responsabilité civile. Cependant, elle ne concerne pas vos meubles. Ces derniers nécessitent des garanties supplémentaires impliquant une assurance multirisque habitation.

Quelle assurance souscrire pour un logement étudiant ?

Généralement, les compagnies d’assurance vous proposent une formule assurance multirisque habitation afin de vous couvrir suffisamment. Ce type de contrat couvre vos responsabilités et vos biens personnels. Ces derniers comprennent :

  • le mobilier,
  • les embellissements que vous allez réaliser dans le logement (le faux plafond, la peinture, quelques rénovations…).

L’assurance multirisque habitation vous donne également accès à des garanties en option sur :

  • le vol,
  • les dommages électriques,
  • le bris de glace.

Quelle assurance contracter pour un logement du CROUS ?

Le CROUS, ou Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires, gère les chambres en cité universitaire (ou cité U). Il privilégie les étudiants boursiers disposant de faibles ressources.

Généralement, le bailleur a déjà souscrit une assurance logement étudiant et celle-ci est comprise dans votre loyer. N’oubliez cependant pas de vérifier si c’est le cas et n’hésitez pas à compléter les garanties si besoin. Il est essentiel de vous protéger du vol, du bris de glace, du dégât des eaux et des incendies.

Quelle assurance habitation souscrire pour une colocation ?

Très prisée des étudiants, la colocation vous permet de bénéficier de plus de confort et d’espace pour un loyer abordable. Elle représente aussi une occasion inestimable d’échanges et de socialisation. En termes d’assurance habitation, vous avez le choix entre 3 types de contrats :

  • Le contrat commun : l’un des locataires contracte une assurance logement étudiant. Il désigne ses camarades comme bénéficiaires pour que chacun puisse bénéficier des mêmes garanties.
  • Le contrat individuel : chaque colocataire contracte sa propre assurance habitation.
  • Une assurance habitation au nom du propriétaire (ce dernier régularise aussi les cotisations et les réclame aux colocataires en même temps que le loyer).

Que risquez-vous en cas de défaut d’assurance ?

Si vous ne remettez pas d’attestation d’assurance au propriétaire lors de la remise des clefs, celui-ci procèdera à une mise en demeure. S’il ne reçoit toujours pas le document au bout d’un mois, le propriétaire contractera une assurance d’appartement à votre compte. Vous risquerez ainsi une majoration de 10 % sur votre loyer mensuel.

Le tarif de l’assurance habitation étudiant varie en fonction de nombreux critères comme la localisation et la valeur du bien immobilier, ainsi que le nombre d’occupants. Elle coûte en moyenne une dizaine d’euros par mois pour un logement de 20 m².

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here