0

[Formation] Comment devenir ambulancier : étude, formation

Professionnel de la santé, l’ambulancier est aussi un transporteur spécialisé. Il s’occupe des blessés, des malades, des personnes âgées. Il les transporte dans son véhicule et donne les premiers soins. Découvrez dans cet article toutes les informations nécessaires pour devenir ambulancier.

Comment devenir ambulancier ?

Le métier est accessible pour les personnes qui ont au moins le Brevet des collèges (niveau 3e). Toutefois, pour exercer le métier, il faut avoir un Diplôme d’État Ambulancier (DEA) qui s’obtient après une formation. Celle-ci est accessible sur concours. Voici les conditions à remplir :

  • Avoir au moins 18 ans ;
  • Avoir un permis de conduire B (de plus de 3 ans) ;
  • Avoir une attestation de formation aux premiers secours (AFPS) ;
  • Avoir un certificat médical de vaccination ;
  • Avoir une attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’une ambulance.

La sélection compte deux épreuves. La première est une épreuve d’admissibilité qui comporte un stage d’orientation de 140 heures dans une société d’ambulance. Mais, les auxiliaires ayant exercé plus d’un mois en sont dispensés. De même que les pompiers de Paris ou Marseille qui ont exercé pendant 3 ans. Cette étape comporte également une épreuve écrite de français et d’arithmétique.

Ensuite, pour la seconde épreuve d’admission, il s’agit d’avoir un entretien avec un jury délibératoire. Il faut, cependant, préciser que les titulaires du BAC ou d’un diplôme du secteur sanitaire ne sont pas concernés par l’épreuve écrite. Quant à l’épreuve orale, elle n’est pas nécessaire pour les personnes ayant exercé les fonctions d’auxiliaire ambulancier lors de la sélection. Mais, il faut que la fonction soit exercée sur une période continue d’au moins un an durant les 5 dernières années.

Formation pour devenir ambulancier

La formation dure entre 2 et 4 mois et peut être réalisée à temps complet ou partiel. Pour apprendre le métier, vous disposez de 630 heures réparties comme suit :

  • 455 heures d’enseignement théorique et clinique en institut ;
  • 175 heures en stage chez un transporteur reconnu.

Cependant, la formation est payante. Elle coûte environ 3000 euros. Votre région et/ou le Fongecif peuvent prendre en charge (partiellement ou intégralement) les frais. Mais, il doit s’agir d’une formation continue. On attribue également des indemnités de frais de transport.

Pour les candidats qui ne possèdent pas de permis, il faut obligatoirement prendre en compte ces frais supplémentaires.

Les missions d’un ambulancier

L’ambulancier est souvent appelé en urgence. Ce professionnel de la santé a plusieurs missions au quotidien :

  • Il transporte les blessés, les malades, les personnes âgées ;
  • Il les aide à monter dans l’ambulance ;
  • Il évalue l’état des patients ;
  • Il les assiste et les installe ;
  • Il veille à leur confort ;
  • Il apporte les premiers soins ;
  • Il transporte les patients dans un organisme de santé spécialisé ;
  • Il entretient son ambulance.

Les qualités à avoir et les compétences

Pour être ambulancier, il faut avoir plusieurs qualités :

  • Avoir un fort mental ;
  • Être courtois ;
  • Avoir un bon relationnel ;
  • Savoir écouter ;
  • Être un bon conducteur.

Être ambulancier est un métier noble qui exige d’avoir des compétences. L’ambulancier doit savoir analyser rapidement l’urgence d’une situation. De plus, il doit connaître les gestes des premiers secours.

Quel est le salaire d’un ambulancier ?

Un débutant touche environ 1400 euros bruts par mois. Au fil des années, le salaire atteint au moins 2000 euros.

Que retenir ? Le métier d’ambulancier est noble, mais parfois éprouvant. Pour suivre une formation, le niveau minimum requis est le Brevet des collèges.

 

Lire aussi :

Comment devenir brancardier ?

Scola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *