Déménagement à l’étranger : les assurances indispensables

0
260

Vous devez déménager à l’étranger pour des raisons professionnelles ou familiales ? Un tel changement d’adresse implique plusieurs démarches, dont la souscription de certaines assurances. Ces dernières sont obligatoires, notamment dans le cadre d’un déménagement à l’étranger. Quelles sont donc ces assurances ?

Une assurance santé pour votre déménagement à l’étranger

Si vous devez déménager à l’étranger, il est impératif de disposer d’une assurance santé dédiée à ce genre de situation. Cela suppose de souscrire une assurance santé internationale. Il s’agit d’une couverture qui vous permet d’accéder aux soins de santé dans le pays où vous allez désormais résider en tant qu’expatrié. Cette couverture santé vous couvre partout où vous allez, de votre pays d’origine à votre pays de déménagement, en passant par les pays où vous séjournez ponctuellement.

Il existe sur le marché différentes options d’assurance santé internationale. Afin de choisir la couverture la plus intéressante pour vous, cliquez ici et utilisez un comparateur d’assurances santé internationales. Cet outil permet de mettre en avant plusieurs contrats d’assurance santé internationale. Vous choisirez alors le contrat le plus en phase avec votre situation. Avec un contrat d’assurance santé internationale, vous bénéficierez des couvertures de base comme :

  • les soins hospitaliers,
  • les traitements dentaires,
  • les consultations générales,
  • les urgences,
  • les consultations et traitements en chirurgie.

Évidemment, il faudra personnaliser votre contrat selon votre situation sanitaire. Outre l’assurance santé internationale, vous avez droit à la carte européenne d’assurance maladie en tant que citoyen européen. Elle vous donne accès aux soins de santé, sur les mêmes modalités que les citoyens du pays où vous déménagez, tant qu’il s’agit d’un pays de l’UE et de la Suisse. La Caisse des Français à l’étranger est également une option pour vous couvrir si vous déménagez hors de la France.

Une assurance voyage et rapatriement

L’assurance voyage et rapatriement est également une couverture obligatoire si vous déménagez à l’étranger. Certains pays étrangers exigent en effet que les ressortissants français effectuant une demande de visa présentent une attestation de souscription d’une assurance voyage et rapatriement avant que le visa ne leur soit délivré. Une assurance voyage et rapatriement se décline différemment :

  • rapatriement médicalisé (AVC, infarctus et autres situations graves),
  • rapatriement non médicalisé (fracture du bras ou de la jambe),
  • rapatriement à bord d’un avion sanitaire médicalisé pour des cas très graves.

En plus de couvrir les événements pouvant survenir pendant votre voyage, cette assurance couvre les frais liés à un éventuel rapatriement. Une telle couverture est judicieuse et fait sens dans la mesure où, à tout moment, vous pouvez être victime d’un problème de santé grave qui nécessiterait un rapatriement d’urgence. Cette assurance prend en charge les frais inhérents à une telle situation et ceux d’un éventuel transfert dans un pays voisin ou un hôpital à même de vous soigner efficacement.

Assurez également vos biens

L’assurance de biens est une couverture nécessaire pour protéger vos biens pendant votre déménagement. Généralement, cette assurance couvre les incidents qui peuvent survenir au cours du déménagement à l’étranger et qui ne sont pas de la responsabilité civile professionnelle de votre entreprise de déménagement. Dans certains cas, une telle couverture est intégrée à votre contrat d’assurance multirisque habitation. Autrement, vous pouvez demander une extension de garantie ou une assurance de biens le temps de votre déménagement.

Peu importe la situation, il est fortement recommandé de faire appel à des professionnels du déménagement lorsque vous partez vivre à l’étranger. Avant le jour du déménagement, vous devez envoyer une déclaration de valeur des biens à déménager au professionnel. Elle vous permet de déterminer la valeur totale de vos biens. En retour, le professionnel fixe un plafond d’indemnisation. Si vous avez des biens dont la valeur dépasse cette limite, il faudra inscrire leur valeur individuelle sur la déclaration.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here