Construction : l’altimétrie pour évaluer les risques de crue

0
462

 

Avant d’entamer les travaux de construction sur un terrain donné, il est primordial d’évaluer les différents risques auxquels il est exposé. Parmi ces dangers, les crues sont particulièrement préoccupantes. Elles peuvent entraîner des inondations, rendant les zones concernées inappropriées pour toute occupation humaine. Pour déterminer si un terrain présente des risques de crue, les relevés altimétriques s’avèrent d’une grande utilité.

Comment l’altimétrie permet-elle d’évaluer les risques de crue sur un projet de construction ?

L’altimétrie permet de mesurer la hauteur d’un terrain par rapport à celle des différents points d’eau environnants. Elle offre également des informations sur les variations de la hauteur des cours d’eau avoisinants. Ces mesures sont ensuite combinées avec des données hydrologiques, des relevés de précipitations et les débits des cours d’eau. Ensemble, elles permettent d’évaluer les risques de crue auxquels le terrain est exposé.

Choisissez un bureau d’études pour vos relevés d’altimétrie

Les relevés altimétriques sont essentiels pour assurer le succès de votre construction. Il est donc indispensable de confier cette mission à des professionnels. Les bureaux d’études garantissent la précision et la fiabilité des informations recueillies sur le terrain. Bien que ce type de prestation puisse représenter un certain coût, cet investissement est indispensable pour intégrer vos projets de construction dans un cadre sécurisé.

Pour sélectionner le bon bureau d’études, parmi les enseignes qui proposent des services d’altimétrie, il est important d’analyser leur expertise. Celle-ci peut généralement être vérifiée grâce aux références et à la réputation de l’entreprise en question.

La qualité des équipements fait également partie des critères permettant d’évaluer la pertinence des services d’un bureau d’études. Les équipements doivent être précis et fiables, comme le confirme ERP Services, afin de garantir l’exactitude des relevés altimétriques par rapport aux réalités du terrain.

En plus de privilégier les bons équipements, le bureau d’études choisi doit être en mesure de vous présenter les méthodologies adoptées pour la collecte des données. Nous vous conseillons même de demander des exemples de rapports de relevés. Ces documents doivent être compréhensibles et faciles à interpréter par toute personne. Ainsi, vous pourrez aisément vous projeter dans une future collaboration.

Les données altimétriques pour identifier les risques potentiels

Les données altimétriques mettent en évidence les différentes caractéristiques de votre terrain, notamment :

  • L’altitude,
  • Les pentes,
  • Les dénivelés,
  • L’existence des cours d’eau.

Ces informations facilitent la compréhension de la topographie du terrain et l’identification des zones potentiellement inondables. Elles permettent de repérer la présence de bassins versants et de pentes raides, qui jouent un rôle essentiel dans la formation des crues. En fonction de leurs caractéristiques, il est possible d’évaluer la quantité et la vitesse d’écoulement des eaux de pluie.

Les relevés altimétriques donnent une première idée des contraintes auxquelles votre terrain est soumis, le cas échéant. Cependant, ils doivent être complétés par d’autres informations, telles que des données historiques, pour pouvoir estimer les risques futurs. La modélisation hydraulique propose une simulation des déversements en utilisant les données altimétriques et de pluviométrie. Selon les cas et les risques de crue, des mesures de prévention ou d’atténuation sont mises en place.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here