Comment vendre ses spiritueux à l’étranger ?

0
310

La vente de spiritueux à l’étranger est un marché très lucratif, dont on enregistre chaque année de nouveaux records d’exportation. Cette opération nécessite de posséder des connaissances particulières en marketing international, ainsi qu’en commerce de spiritueux. Vous trouverez ici quelques points essentiels à connaître si vous projetez de vous lancer dans ce business.

Réussir la vente de spiritueux à l’étranger

Les alcools français sont des biens particulièrement prisés dans les pays étrangers, comme en témoignent les chiffres de 2018 Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux de France (FEVS). Les 13 milliards d’euros de vente ont été atteints durant cette année, ce qui représente un véritable record.

Passez par une enseigne d’externalisation de communication et de marketing

Pour anticiper au mieux les difficultés que vous pourrez rencontrer et vous guider dans votre projet, il peut être préférable de passer par une enseigne spécialisée dans le marketing des spiritueux comme L’Assemblage, qui vous aidera à établir les stratégies de communication de votre Maison de vins et spiritueux. Cette entreprise vous aidera, notamment si vous ne disposez pas du temps nécessaire, ou si vous avez besoin de pallier un manque de ressources marketing en interne.

Considérez les points essentiels à respecter pour l’exportation

Si vous ne souhaitez pas passer par une telle agence, vous serez tenus de prendre en considération certains points importants. Avant de vous lancer, commencez par déterminer la capacité d’export de votre entreprise, puis décryptez le marché dans les pays que vous ciblez. Analysez aussi le potentiel d’affaires de votre enseigne et identifiez les bons contacts dans les pays qui vous intéressent, dans le but de les rencontrer. Dans tous les cas, vous devrez veiller à vous adapter au règlement en vigueur dans ces pays, qui peuvent parfois varier. En effet, concernant l’alcool, tous les pays n’ont pas la même réglementation ni le même rapport aux spiritueux, parfois dû à certaines différences culturelles.

Accordez une importance particulière à l’aspect marketing

L’aspect marketing est primordial dans un projet de commerce à l’international. Une communication travaillée, le choix de bons prescripteurs et de lieux pertinents, et bien sûr l’adaptation de vos produits aux pays destinataires, sont autant de bonnes pratiques qu’il convient de mettre en œuvre pour mener à bien ce projet.

Intégrez votre produit au quotidien de la population locale

Deux tiers du volume des ventes de spiritueux français sont à destination de pays externes à l’Union européenne. La Chine, le Royaume-Uni et les USA en sont particulièrement friands. Pour obtenir un tel résultat pour vos produits, vous devrez faire en sorte de les intégrer au quotidien de la population du pays que vous ciblez. Vous devrez donc vous adapter aux habitudes de consommation locales et aux préférences culturelles.

Optimisation de la communication et des stratégies marketing

Comme dit plus haut, vous devrez redoubler d’efficacité quant à l’élaboration de vos stratégies marketing et de communication. En effet, vous ne pourrez vous importer et intégrer le quotidien des cibles étrangères que lorsque vous aurez cerné leurs propres habitudes en termes de communication. Tous les critères graphiques et outils que vous avez l’habitude d’utiliser ne conviendront pas nécessairement à d’autres cultures et habitudes. Renseignez-vous au préalable sur celles-ci pour ne pas être en contradiction avec vos cibles. Prenez également garde aux réglementations telles que celles de la loi Evin, qui imposent des règles strictes aux supports utilisés en publicité pour les produits alcoolisés. Il en va évidemment de même pour vos stratégies marketing, dont l’efficacité varie selon les pays visés et leurs sensibilités commerciales.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here