Pourquoi les chaussures de sécurité sont-elles résistantes ?

0
34

Les chaussures de sécurité font partie des équipements de protection individuelle indispensables dans de multiples secteurs d’activité. Leur rôle est d’offrir une protection accrue à l’utilisateur. Elles le protègent donc contre les blessures aux pieds par perforation, lacération, abrasion ou chocs, car elles sont bien résistantes. Ces équipements assurent également le confort du travailleur pendant qu’il effectue ses missions et lui assurent une bonne hygiène des pieds. Quels sont les éléments qui assurent la solidité de ces chaussures ?

La coque de protection des chaussures de sécurité

Le premier élément qui confère aux chaussures de sécurité une grande résistance est la coque de protection. Également connue sous le nom d’embout de protection, elle assure la sécurité des orteils du travailleur. Afin de jouer parfaitement son rôle, elle doit résister à un écrasement de 15 kN et au choc d’une énergie dont la force est de 200 joules. Sur les plateformes spécialisées telles que Heckel-sécurité.fr, vous trouverez des chaussures de sécurité comportant différents types de coques de sécurité comme celle en métal. Le métal, en particulier l’acier, est l’un des composants les plus utilisés dans la conception des coques de sécurité. Il offre une excellente performance et est abordable en matière de coût.

Hormis l’acier, l’aluminium est aussi un matériau très utilisé pour la fabrication des embouts de protection. Cependant, il est plus léger que l’acier. Il est donc plus employé pour la conception des chaussures de sécurité dédiées aux activités qui présentent des risques mineurs. Les coques en composite sont obtenues à partir de différents matériaux tels que le polycarbonate reconnu pour sa légèreté et son coût bas. Ou encore la fibre de verre, réputée pour la grande résistance qu’elle offre.

Pour finir, les fibres de carbone sont aussi très utilisées, car elles combinent deux caractéristiques importantes : la résistance et la légèreté. Et elles conduisent moins le chaud et le froid. C’est d’ailleurs le matériau le plus utilisé pour les chaussures de sécurité destinées aux travailleurs de l’industrie automobile et aéronautique.

Les chaussures de sécurité possèdent une semelle anti-perforation

Les chaussures de sécurité sont composées de différents éléments à savoir :

  • la coque de protection,
  • la tige,
  • le matériau,
  • la semelle.

Sur cet équipement, il existe 4 semelles : 2 sont obligatoires et les 2 autres sont optionnelles. La semelle la plus importante est la semelle anti-perforation. Il s’agit d’un élément de sécurité capital, car il répond à la norme EN 20345 pour les modèles SP, S3 et SBP.

Cette semelle a pour objectif de protéger le travailleur contre les risques de perforation dans la chaussure de sécurité. Elle assure donc la résistance de la chaussure à la pénétration d’objets jusqu’à une force de 1100 Newtons. La semelle anti-perforation est conçue à partir de nombreux matériaux tels que l’acier ou les fibres textiles. Hormis la semelle anti-perforation, une chaussure de sécurité doit comporter une semelle intérieure ou de propreté. Comme l’indique son nom, elle garantit le confort et l’hygiène des pieds du travailleur.

La semelle d’usure ou semelle extérieure est aussi importante, car c’est elle qui est en contact avec le sol. Généralement, cette semelle est en PU ou en caoutchouc. Afin de jouer son rôle, elle doit être adhérente et résister à l’abrasion. Enfin, une chaussure de sécurité peut comporter une semelle intermédiaire. Elle est généralement placée entre la semelle intérieure et la semelle anti-perforation. Son rôle est d’optimiser le confort de l’utilisateur et d’apporter un amorti à l’équipement. Elle est souvent conçue avec un matériau amortissant et léger tel que le PU ou l’EVA.

Des chaussures de sécurité qui résistent à l’eau

L’une des causes de la résistance et de la durabilité des chaussures de travail est qu’elles sont pour la plupart étanches, c’est-à-dire imperméables à l’eau. Si vous travaillez en extérieur ou dans un milieu humide, il est préférable d’opter pour des chaussures de sécurité de type S3. L’étanchéité de ces équipements de sécurité est généralement assurée par les membranes imper respirant dont elles sont recouvertes. Sur le marché, l’une des membranes les plus utilisées est la membrane Gore-Tex. C’est par ailleurs elle qui recouvre la plupart des chaussures de sécurité utilisées dans le secteur du BTP.

Les performances offertes par cette membrane sont particulièrement élevées puisqu’elle est composée de 4 couches. Celles-ci garantissent une thermorégulation optimale, quelle que soit la saison ainsi qu’une étanchéité et une respirabilité exceptionnelles. Il est très important de faire attention à l’emplacement de la membrane imper respirant. Pour bénéficier d’une imperméabilité totale, il est nécessaire que la membrane couvre toute la surface de la chaussure.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here