0

[Formation] Comment devenir chauffeur de taxi : salaire, étude

Le métier de taxi a encore de beaux jours devant lui du fait de la démographie croissante. Mais, pour devenir chauffeur de taxi, il est indispensable de se faire former. Il convient donc de connaître les formations requises, mais aussi les missions et les qualités de la profession.

Quel est le rôle du conducteur de taxi ?

L’activité de taxi consiste à assurer le transport rapide et agréable de ses clients d’un lieu à un autre. Le chauffeur de taxi exerce son métier soit à son propre compte, soit pour le compte d’une société. Dans le premier cas, le chauffeur de taxi va chercher ses clients à une station de taxis ou à une adresse donnée par téléphone. Dans le second cas, c’est la société pour laquelle il travaille qui lui communique sur un écran électronique les adresses des clients. Par ailleurs, afin de maximiser la rentabilité du travail, le chauffeur va attendre ses potentiels clients aux abords de certains lieux publics comme les gares, les aéroports, les théâtres, les opéras, les salles de concert, etc. De plus, le chauffeur de taxi a pour mission de veiller à la propreté de sa voiture, et de la faire réviser régulièrement pour garantir la sécurité de ses passagers.

Quelle est la formation requise pour devenir chauffeur de taxi ?

Lorsque vous aspirez à exercer le métier de taxi, il existe un certain nombre de conditions à remplir. Il faut :
  • Être titulaire du permis B depuis au moins trois ans, et ne pas avoir commis d’infraction ou de retrait du permis pour conduite en état d’ivresse ou autre délit grave ;
  • Passer une visite médicale obligatoire ;
  • Avoir un casier judiciaire vierge ;
  • Avoir passé un diplôme de secourisme (PSC1).
Au-delà de toutes ces conditions, il est indispensable de suivre une formation. Celle-ci porte sur : la connaissance de la langue française, la réglementation nationale de la profession, la gestion, le code de la route, la sécurité, la connaissance topographique, la réglementation locale, les itinéraires, la conduite d’un véhicule taxi, la mémorisation d’adresses, la connaissance des monuments, des bâtiments publics, des administrations, etc. Elle dure entre 3 et 6 mois et est sanctionnée à la fin par des examens départemental et national, avec des épreuves théoriques et pratiques. Au terme de la formation, le certificat de capacité professionnelle est obtenu, puis la préfecture délivre la carte professionnelle de conducteur de taxi. Le coût moyen de la formation est de 2000 € TTC. Il est à noter que plusieurs autres types de formations sont proposées aux chauffeurs de taxi : Service client, conduite et transport, gestion financière, gestion des conflits, développement personnel, gestion du stress, affirmation de soi, relation client, etc.

Quelles sont les qualités d’un bon chauffeur de taxi ?

Lorsque le chauffeur a suivi les formations requises et rempli les formalités nécessaires, il est quand même important pour lui et encore plus pour ses futurs passagers de se prémunir de certaines aptitudes.
  • La résistance
La circulation dans les villes étant de plus en plus difficile et les embouteillages fréquents, le chauffeur de taxi devra faire preuve de beaucoup de patience et de sang-froid. Il doit aussi faire attention à sa forme physique.
  • La disponibilité
Parce que le métier de taxi est un métier de service, le chauffeur doit être très disponible puisqu’il peut être appelé à tout moment (le jour, la nuit, le dimanche, les vacances, les jours fériés, etc.).
  • La courtoisie
La clientèle étant diverse et variée, il convient pour le chauffeur de taxi de faire preuve de gentillesse, d’amabilité et de courtoisie, en tout temps et en tout lieu.

Scola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *