A quoi sert un syndic de copropriété ?

0
149

Le rôle du syndic de copropriété est régi par la loi du 10 juillet 1965 sur la copropriété et par la loi Hoguet du 2 juillet 1970 sur l’exercice des professions immobilières. Ces lois sont complétées par celle pour l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové (ALUR) du 24 mars 2014 qui apporte de nouvelles obligations.

Ainsi, un syndic de copropriété a des missions bien précises. Dans cet article, nous allons vous montrer à quoi il sert exactement.

Ce qu’il faut savoir sur le syndic de copropriété

Le syndic de copropriété est désigné par les copropriétaires d’une résidence. Élu en assemblée générale, il agit sous le contrôle du conseil syndical de la copropriété. Il est de ce fait responsable de l’exécution des décisions prises par les copropriétaires.

Pour jouer ce rôle, le syndic de copropriété doit remplir certains critères. Parmi ceux-ci, il y a tout d’abord la possession d’une carte professionnelle. Aussi, il doit disposer d’un compte bancaire ou postal séparé au nom de la copropriété. De même, le syndic de copropriété doit avoir contracté une assurance responsabilité civile professionnelle. Enfin, il doit disposer d’une garantie financière d’au moins 110 000 € pour couvrir les fonds de tous les syndicats gérés.

Toutes les copropriétés sont tenues d’avoir un syndic de copropriété. Elles ont alors le choix entre un syndic professionnel et un syndic bénévole. Le syndic bénévole est plus économique et est indiqué pour les petites résidences. Le syndic professionnel quant à lui est adapté pour les copropriétés de grande taille. Ainsi, si vous disposez d’une importante copropriété en Haute-Savoie, vous pouvez consulter des professionnels tels que https://www.4807immobilier.com/syndic-copropriete-annecy-74000 pour bénéficier d’une prestation de qualité. Il reste désormais à savoir quels seront son rôle et ses missions.

Le rôle et les missions d’un syndic de copropriété

Un syndic de copropriété fait office de médiateur et d’organisateur de la copropriété. Son principal rôle est de faire appliquer le règlement de copropriété par tous les occupants de l’immeuble. Pour ce faire, il doit veiller à mettre en œuvre les différentes décisions votées par l’assemblée générale des copropriétaires.

Cette assemblée doit être convoquée chaque année par le syndic. Elle constitue l’occasion de faire le bilan des actions menées au cours de l’année écoulée et de voter le budget prévisionnel de l’année à venir. Elle est donc déterminante pour le fonctionnement du syndic.

Par ailleurs, le syndic de copropriété reçoit plusieurs missions lors de cette assemblée générale. Parmi celles-ci il y a tout d’abord la prise en charge de l’administration et de la conservation de la copropriété. Ainsi il se chargera par exemple d’immatriculer la résidence au registre des copropriétés en se rendant sur https://www.registre-coproprietes.gouv.fr pour l’ensemble des démarches.

Le syndic de copropriété devra aussi contracter les assurances de la résidence pour négocier, traiter et signer les différents contrats d’entretien. De même, il doit établir le budget prévisionnel, les comptes du syndicat des copropriétés ainsi que les décomptes individuels de charges de chacun des propriétaires.

Toujours dans le cadre de ses missions, le syndic de copropriété doit procéder au recouvrement des charges auprès de chaque propriétaire. Il devra aussi archiver tous les documents de la copropriété.
Enfin, le syndic fera office de représentant légal du syndicat des copropriétaires. Il aura donc pour mission de le remplacer devant la justice.

Pour que ces différentes missions soient pleinement remplies, le syndic de copropriété doit justifier de certaines compétences. C’est pourquoi il est judicieux de faire appel à un syndic professionnel de copropriété.

L’intérêt de solliciter un syndic professionnel de copropriété

Un syndic professionnel de copropriété vous garantit une prestation de qualité, le sérieux et la sécurité dans toutes ses missions. En solliciter un vous permet donc de bénéficier de plusieurs avantages. Parmi ceux-ci, il y a tout d’abord la conformité à la réglementation en vigueur. Sa profession étant réglementée, le syndic de copropriété est couvert par une assurance responsabilité civile et une garantie financière. Aussi, il est titulaire d’une carte professionnelle délivrée par la Chambre de Commerce et d’Industrie. Cela traduit le caractère légal de ses activités.

En plus de son expérience, le syndic professionnel de copropriété vous fait également bénéficier de son savoir-faire. Celui-ci lui confère des compétences dans les domaines juridique, social et technique entre autres.

De même, il mettra à votre disposition un important réseau professionnel. Ce réseau est composé de nombreux prestataires. Ceux-ci n’hésiteront donc pas d’intervenir en cas de besoin et de sollicitation de la part du syndic de copropriété.

Un syndic de copropriété professionnel vous garantit également sa disponibilité. Il consacrera ainsi la totalité de son temps à la gestion de votre bien immobilier. Cela ne sera pas toujours le cas d’un syndic bénévole.

Enfin, le syndic professionnel de copropriété fera office d’intermédiaire entre le propriétaire et ses locataires.

Il reste désormais à savoir comment choisir votre syndic de copropriété pour profiter de tous ces avantages.

Comment choisir un syndic de copropriété ?

Pour choisir un syndic professionnel de copropriété, il est conseillé de consulter plusieurs offres et contrats des différents prestataires. Cela vous permettra de comparer les tarifs proposés. Pour ce faire, vous pouvez faire des recherches sur internet ou vous servir du bouche-à-oreille.

Autrement, vous pouvez solliciter un interlocuteur spécialisé dans le domaine pour vous aider à faire ce choix. Vous pourrez ainsi faire appel à l’Association des responsables de copropriétés (ARC). Active dans l’information et la défense des droits des copropriétaires, l’ARC propose une multitude de services à ses adhérents en contrepartie d’une cotisation annuelle.

Hormis l’ARC, vous pouvez faire appel à des organismes tels que l’Association nationale de la copropriété et des copropriétaires (ANCC), l’Association d’aide aux propriétaires et copropriétaires ou encore l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI).

Enfin, pour choisir un syndic professionnel de copropriété, vous pouvez faire appel à des courtiers en syndic. Ces derniers se chargeront de chercher l’entité présentant la meilleure offre en termes de syndic de copropriété. Puis ils vous la présenteront en échange d’une rémunération. Celle-ci peut aller de quelques euros à plusieurs centaines d’euros, selon la situation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here